Skip to content

Marie est la Nouvelle Eve.

7 mars 2008

 Marie est la Nouvelle Eve.

Les Pères de l’Eglise, dans leur méditation de la Bible, utilisent beaucoup la typologie. Ils découvrirent que les individus impliqués dans la chute originelle avaient leur pendant dans le NT. Le démon, un ange déchu, apporta des paroles de mort à Eve ; l’ange Gabriel apporta des paroles de vie à Marie.

Eve, notre mère dans la chair, désobéit à Dieu et collabora grandement au péché d’Adam, ce qui provoqua la chute de la race humaine.

Marie obéit à Dieu et contribua grandement à la mission rédemptrice du Christ. Elle fut sa mère et son parfait disciple.

Les Pères firent un lien évident : tout comme le Christ est le nouvel Adam (1 Co 15, 45), Marie est la nouvelle Eve. Après qu’Adam et Eve péchèrent, Gn 3, 15 prophétise une femme et sa descendance qui seront en totale hostilité avec le serpent (Satan) et sa descendance :

« Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. ». Le fils (« il ») écrasera la tête du serpent. Puisque l’homme qui écrase la tête du serpent est Jésus, sa mère (« la femme ») est donc Marie.

Ainsi, Gn 3, 15-17 décrit deux famille : celle de la chute -Adam et Eve- et celle de la rédemption -Jésus et Marie, le nouvel Adam et la nouvelle Eve. Bien que la race humaine tomba dans le péché à travers la faute d’Adam, le rôle d’Eve fut crucial. Jésus a accomplit la rédemption du monde, et le rôle de Marie est là aussi crucial. Nous allons voir que l’Ecriture montre continuellement Jésus et Marie ensemble lors des évènements pivots de notre salut.

Jésus et Marie écrasent ensemble la tête du serpent.

Notons comment l’AT décrit des femmes (types de Marie) qui écrasent les ennemis d’Israël (types de Satan). En Juges 4, 17-22, Yaël plante un piquet dans le crâne du général cananéen Sisera. Juges 5, 24 la célèbre : « Bénie entre toutes les femmes soit Yaël »

Juges 9, 50-55 décrit une femme qui lance une meule de moulin sur la tête du tyran, le roi Abimélek.

Une autre femme, Judith, délivre le peuple juif de l’assaut de l’armée assyrienne en tuant pendant son sommeil son commandant en chef, Holopherne, avec sa propre épée (Judith 12-13). L’héroïsme de Judith est célébré par ces mots : « Tu es bénie par le Dieu Très Haut plus que toute les femmes du monde, et béni soit le Seigneur Dieu (…) qui t’a conduite pour trancher la tête du chef de nos ennemis » (Judith 13, 18).

Les louanges de Yaël et de Judith anticipent celles d’Elisabeth envers Marie en Luc 1, 42 : « Bénie es-tu entre toutes les femmes ». Elisabeth fait le lien ensuite avec Jésus en ajoutant immédiatement « et béni le fruit de ton sein ».

Des hommes justes écrasèrent aussi des têtes dans l’AT. David (un type de Jésus, qui est le fils de David) a vaincu Goliath le champion philistin et lui a tranché la tête avec sa propre épée (1 S 17, 41-58).

Dans le NT, des types de Marie et de Jésus (la femme et sa descendance) écrasent la tête de types de Satan.

Jésus écrase la tête de Satan de façon définitive sur la croix. De manière significative, les quatre évangélistes mentionnent le fait que Calvaire signifie « le lieu du crâne ». Satan voulait frapper mortellement Jésus sur la croix, mais ne lui a en fait qu’infligé qu’une blessure mineure (« tu l’atteindras au talon »). Satan reçu une blessure mortelle (« il écrasera ta tête ») lorsque Jésus détruisit le pouvoir du péché et de la mort.

Qui était au côté du Christ au Calvaire ? Marie. Et comment Jésus l’appelle-t-elle ? « Femme ». Marie est la Nouvelle Eve. Elle est la « femme » de Gn 3, 15, la « femme » de Jn 2 dont l’intercession à Cana fit débuter le ministère public de Jésus, la « femme » de Jn 19 au pied de la Croix et la « femme » d’Ap 12 qui, avec son fils Jésus, combat Satan jusqu’à la fin.

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible décrit Jésus et Marie (le Nouvel Adam et la Nouvelle Eve) écrasant ensemble la tête du serpent.

Publicités

From → Marie

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :