Aller au contenu principal

VENERER LES SAINTS : DE L’IDOLATRIE ?

3 janvier 2008

 VENERER LES SAINTS : DE L’IDOLATRIE ?

1°- On accuse souvent les catholiques de pratiquer la nécromancie lorsqu’ils vénèrent les saints, et ils s’appuient en particulier sur ce passage pour appuyer leur propos : « On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoque les morts ; car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu » (Dt 18, 10-12) – Or, par la foi, les saints, quoique morts, sont vivants dans le Christ : « Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra » (Jn 11, 26) et : « Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants »(Mc12,27).

2°- Les saints sont donc dans le ciel, dans la gloire du Seigneur ; nous sommes enveloppés d’une nuée de témoins (Hb 12, 1 ; Ap 19, 1-10) – « Et il dit à Jésus: « Seigneur, souvenez-vous de moi, quand vous serez parvenu dans votre royaume. » Jésus lui répondit : « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis« . (Lc 23, 42-43) – « C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son sanctuaire » (Ap 7, 15) – « Ils eurent la vie, et régnèrent avec le Christ pendant mille ans » (Ap 20, 4) – « Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, son tabernacle et ceux qui habitent dans le ciel » (Ap 13, 6)

3°- Or nous sommes tous membres du Christ : « ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous ne faisons qu’un seul corps dans le Christ » (Rom 12, 5). Il existe une communion spirituelle étroite entre tous les membres du Corps mystique de Jésus-Christ, entre ceux qui cheminent sur la terre, et ceux qui participent déjà de la gloire du Seigneur .

4°- Plusieurs passages des Ecritures peuvent être produits pour démontrer qu’il y a communication entre les saints du ciel et le Seigneur :

Tobie 12, 12 : l’ange Raphaël dit : « je présentais ta prière au Seigneur ». Il ne s’agit certes pas ici d’un saint, mais d’un ange : il faut cependant convenir qu’en l’occurence il intercède, ce qui prouve qu’il y a possibilité d’intercession – Et de même dans Job 23, 23 : « Mais s’il trouve pour intercesseur un ange entre mille (…) ».

– Les saints prient dans le ciel; ils y sont actifs :  » (…) tenant chacun une harpe et des coupes d’or pleines de parfum, qui sont les prières des saints » (Ap 5, 8).

Jérémie 15, 1 : « Yahweh me répondit : Quand Moïse et Samuel se tiendraient devant moi, mon âme ne se tournerait pas vers ce peuple ; chasse-les de devant ma face et qu’ils partent! » – Pourquoi évoquer ici une possible tentative d’intercession de Moïse et Samuel, si toute intercession est impossible?

– Le célèbre récit de la Transfiguration (Mt 17 ; Mc 9) montre ici deux saints éminents, Moïse et Elie, dans une conversation active avec le Seigneur, déjà dans sa gloire.

– Enfin dans 2 Machabées 15, 11-16  : « Il leur raconta en outre un songe digne de foi, une vision réelle, qui les réjouit tous. Voici ce qu’il avait vu : Le grand-prêtre Onias, cet homme de bien, d’un abord modeste et de moeurs douces, distingué dans son langage et adonné dès l’enfance à toutes les pratiques de la vertu, il l’avait vu, les mains étendues, priant pour toute la nation des Juifs. Ensuite lui était apparu, de la même manière, un homme distingué par son grand âge et son aire de dignité, d’un aspect admirable, et entouré de la plus imposante majesté. Onias, prenant la parole, lui avait dit: « Celui-ci est l’ami de ses frères, qui prie beaucoup pour le peuple et pour la ville sainte, Jérémie, le prophète de Dieu ».

5°- La prière d’intercession est efficace : « Job, mon serviteur, priera pour vous, et c’est par égard pour lui que je ne vous jugerez point selon votre folie » (Job 42, 8, 10) – De même pour l’intercession d’Abraham : « Abraham intercéda auprès de Dieu, et Dieu guérit Abimélech (Gn 20, 17) » (voir aussi Gn 18, 22-33 pour le cas de Sodome) – Saint Paul demande souvent quant à lui à ses disciples de prier pour lui (Eph 6, 18-20 ; Phm 22 ; 1 Th. 5, 25).

Si l’on tente un résumé par propositions qui se suivent logiquement :

1°- Les saints, même morts, sont vivants dans le Christ ;
2°- Ils sont auprès du Seigneur et participent de sa gloire ;
3°- Nous sommes reliés à eux par le principe de l’unité du Corps mystique et de la communion des saints ;
4°- Les saints du ciel sont actifs et communiquent avec le Seigneur ;
5°- La prière d’intercession est efficace.

Voir les réponses à d’autres objections à la communion des saints

Publicités

From → Saints

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :